Incident devant le consulat tchèque à Saint-Pétersbourg : Prague a envoyé une note à la Russie

Le ministère des Affaires étrangères tchèque a envoyé une note au ministère russe suite à l’incident qui s’est produit jeudi à Saint-Pétersbourg devant le bâtiment du consulat général de République tchèque. Prague reproche à la police russe de ne pas avoir informé les diplomates tchèques des moyens mis en œuvre pour encadrer les manifestants qui protestaient contre le retrait de la statue du maréchal soviétique Ivan Koniev à Prague au début du mois d’avril. Les manifestants ont notamment utilisé des fumigènes.

Toujours dans le même contexte, il y a deux semaines, l’ambassade de République tchèque à Moscou avait déjà été la cible d’une attaque menée par un groupe d’extrêmistes masqués. La police russe n’était alors pas intervenue et Prague avait déjà envoyé une première note. Les chefs de la diplomatie des deux pays avaient ensuite discuté de cette affaire.

La décision de retirer la statue de ce maréchal soviétique source de discorde a été prise par la mairie du 6e arrondissement de Prague. L'année dernière, la statue avait été vandalisée à plusieurs reprises. Récemment, Sergueï Lavrov s'est indigné de ce déboulonnage, estimant qu’il s’agissait là d'une violation de l'accord existant entre les deux pays.