Industrie automobile : des pertes de production de 67 milliards CZK depuis le début de la crise du coronavirus

La production automobile en République tchèque a baissé au cours du 1er trimestre de 2020 de 11% pour atteindre 322 908 unités. Au mois de mars, elle a reculé de plus de 36% (- 47 452 véhicules) pour cause de coronavirus, selon les données publiées ce mardi par l’Association de l’industrie automobile (SAP). Les pertes mensuelles des usines automobiles, dues à l’arrêt de toute activité de production au mois de mars, sont estimées à 50 milliards de couronnes (1,8 milliards d’euros). Chez les fournisseurs, elles s’élèvent à 17 milliards de couronnes (619 millions d’euros).

A l’arrêt depuis la mi-mars, l’industrie automobile tchèque redémarre lentement : l’entreprise sud-coréenne Hyundai a été la première à reprendre sa production le 14 avril dernier, tandis que les usines de Škoda Auto, filiale du groupe Volkswagen, devraient être fermées jusqu’au 27 avril prochain.