Industrie automobile : le salaire moyen a augmenté de 8,7 % en 2018

Travailler dans l’industrie automobile en République tchèque est plutôt avantageux d’un point de vue financier. Le montant du salaire brut mensuel moyen s’y est élevé à 40 865 couronnes (1 590 euros) en 2018, soit une augmentation interannuelle de 8,7 %. Il s’agit d’une rémunération supérieure de 31 % au niveau du salaire moyen pour l’ensemble de la population. Le nombre d’employés s’est élevé à quelque 133 000, soit là aussi une croissance de 3,8 % en l’espace d’un an. Les chiffres ont été communiqués, ce mercredi, par l’Association de l’industrie automobile (AutoSAP), activité clef de l’économie tchèque.

Cette croissance des salaires concerne tant les constructeurs que les fournisseurs et les autres sociétés sous-traitantes. Toutefois, c’est chez les constructeurs que le salaire moyen est le plus élevé avec 50 700 couronnes (1 975 euros). Malgré un ralentissement en fin d’année, la production de voitures de tourisme a enregistré un nouveau record en République tchèque en 2018, et ce pour la cinquième année consécutive. 1,437 million de véhicules de ce type sont sortis des usines des constructeurs installés dans le pays, à savoir Škoda Auto (groupe Volkswagen), le sud-coréen Hyundai et la coentreprise TPCA (Toyota Peugeot Citroën Automobile). Il s’agit d’une augmentation de 1,7 % par rapport à 2017.