Ivan Bílek va quitter la tête de l’Inspection générale des corps de sécurité

Ivan Bílek va quitter ses fonctions à la tête de l’Inspection générale des corps de sécurité (GIBS). C'est ce qu'a indiqué ce lundi le premier ministre Bohuslav Sobotka, qui parle d'une décision raisonnable. Selon le chef du gouvernement, c'est Ivan Bílek lui-même qui aurait demandé à démissionner alors qu'il est largement critiqué suite à l'affaire de corruption qui a éclaté en octobre à Olomouc où quatre hommes, dont le président de région et deux gradés de la police, ont été arrêtés. Le ministre de l'Intérieur Milan Chovanec et celui des Finances Andrej Babiš ont également salué ce départ. Le GIBS, fondé le 1er janvier 2012 dans le cadre de la loi sur l'inspection, est l'équivalent de l'IGPN en France et enquête donc sur les faits reprochés aux forces de l'ordre.

Auteur: Pierre Meignan