Joe Biden: l’installation du bouclier antimissile en Europe est liée à l’efficacité de sa technologie

Les Etats-Unis continueront le développement du système de défense antimissile en Europe en tant que contrepoids à la capacité nucléaire croissante de l’Iran, à condition que cette technologique soit fiable et adéquate aux moyens qui y seront versés. C’est ce qu’a déclaré le vice-président américain, Joe Biden, à la conférence internationale sur la sécurité, ce samedi, à Munich où il a présenté les grandes lignes de la politique étrangère des Etats-Unis. La conférence qui s’est ouverte vendredi et s’achèvera dimanche est dominée par les débats sur les questions du nucléaire iranien, l’engagement des missions de l’OTAN en Afghanistan et un nouveau départ dans les relations entre les Etats-Unis et la Russie. La déclaration de Joe Biden n’a pas surpris des politiciens tchèques. Selon Alexandr Vondra, vice-Premier ministre chargé des Affaires européennes, Joe Biden n’a pas mis en doute le projet en tant que tel : c’est le calendrier de l’édification du bouclier qui pourrait changer, estime Vondra.