Karel Schwarzenberg et Radek John soutiennent l’opposition biélorusse

Le chef de la diplomatie tchèque, Karel Schwarzenberg (TOP 09), et le ministre de l’Intérieur, Radek John (Affaires publiques), ont reçu, ce lundi, à Prague, les représentants de l’opposition biélorusse contre le régime autoritaire du président Alexander Loukachenko. Ils leur ont exprimé leur soutien. Selon Karel Schwarzenberg, des relations amicales tchéco-biélorusses sont impensables dans la situation actuelle, où les adversaires du président Loukachenko se trouvent en prison. Le ministre de l’Intérieur Radek John a affirmé que la République tchèque était prête à aider des personnes persécutées en Biélorussie, à leur accorder, si nécessaire, l’asile, comme cela a été le cas d’un dissident cubain et de sa famille accueillis récemment en République tchèque. Le représentant de l’opposition Stanislav Shushkevich s’est félicité de cette proposition. Il estime que l’UE devrait insister sur la libération des prisonniers politiques biélorusses et, éventuellement, réintroduire des sanctions contre le régime Loukachenko.