La Chambre des députés donne une chance à la proposition de supprimer les jours de carence

Le délai de carence, trois jours durant lesquels les salariés en arrêt maladie ne sont pas indemnisés, pourrait être supprimé. La proposition du groupe parlementaire communiste, dans l'opposition, a en effet été validée ce mardi par une majorité de députés et doit désormais être étudiée par le comité parlementaire pour la politique sociale. Les députés du parti communiste et du parti social-démocrate, principale formation de la coalition gouvernementale, ont voté en faveur du retour des indemnités journalières dès le premier jour de maladie. Les parlementaires des formations de droite, TOP 09 et ODS dans l'opposition, chrétiens-démocrates et ANO au gouvernement, ont pour la majorité d'entre eux voté contre. Cette proposition faisait pourtant partie de l'accord de coalition, mais les trois partis au pouvoir ne se sont pas entendus sur ses contours précis.

Auteur: Pierre Meignan