La compagnie aérienne Smartwings souhaite emprunter à l'Etat

La compagnie aérienne Smartwings demande à l'Etat un prêt ou une garantie commerciale d'une somme allant jusqu'à 2 milliards de couronnes dans les semaines à venir, afin de faire face aux conséquences de la crise sanitaire, a fait savoir l'un des propriétaires de la compagnie et président du conseil d'administration Jiří Šimáně, dans un entretien au quotidien Mf Dnes. Il a aussi précisé qu'en cas de seconde vague de la pandémie, la compagnie aurait certainement besoin de plus de soutien.

Un temps évoquée et objet d'une controverse, la possibilité d'une nationalisation avait été rejetée par le groupe Smartwings. Touchées de plein fouet par les mesures prises pour endiguer la pandémie, les compagnies aériennes sont actuellement dans le rouge. Smartwings Group fait partie du groupe Unimex, contrôlé par Jiří Šimáně et Jaromír Šmejkal. Le groupe chinois Citic Europe détient un peu moins de 50% du capital de ce groupe dont fait également partie Czech Airlines/ČSA. L'année dernière 8,2 millions de personnes ont voyagé sur un des avions du groupe.

Auteur: Anna Kubišta