La diplomatie tchèque accueille avec satisfaction le résultat du référendum irlandais sur le Traité de Lisbonne

La diplomatie tchèque accueille avec satisfaction le résultat du référendum irlandais sur le Traité de Lisbonne. Le ministre des Affaires étrangères Jan Kohout croit "que cette situation inspirera les représentants de la République tchèque qui décideront du sort de la ratification tchèque". Pour Stefan Fülle, ministre pour les affaires européennes, ce résultat constitue une voix pour une Europe forte, puissante et efficace. "C'est en quelque sorte un défi pour nous-mêmes", a-t-il ajouté.

Le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt a annoncé qu'il invitait son homologue tchèque Jan Fischer et le président de la Commission européenne José Barroso à une réunion à Bruxelles qui devrait se dérouler mercredi prochain. Le futur processus de ratification sera bien entendu au menu de cette rencontre. Cecilia Malström, ministre chargée des affaires européennes, se rendra de son côté, jeudi prochain, à Prague.