La justice américaine affirme ne pas avoir utiliser d'agents provocateurs contre trois hommes arrêtés en Tchéquie

Le département de la Justice des États-Unis affirme dans un document fourni au tribunal municipal de Prague que les trois hommes arrêtés en avril 2014 en Tchéquie et soupçonnés de "terrorisme" n'ont pas été incités à commettre un crime par des agents provocateurs américains. Ali Fayad, Faouzi Jaber et Khaled Marabi sont poursuivis pour avoir tenté de vendre des armes et de la drogue à des agents américains qui se faisaient passer pour des membres d'une organisation criminelle colombienne. Les Etats-Unis demandent l'extradition de ces hommes qui y risquent la prison à vie. Les autorités tchèques n'ont pour l'heure pas accédé à cette requête alors que la législation tchèque interdit le recours à des agents provocateurs. Selon le département américain de la Justice, ce sont les suspects qui ont pris l'initiative de l'échange.

Auteur: Pierre Meignan