La municipalité de Béziers va rendre hommage à Jan Palach

La ville de Béziers, dirigée par le maire d'extrême-droite Robert Ménard, va inaugurer un buste en l'honneur de Jan Palach, l'étudiant pragois qui s'est immolé par le feu le 16 janvier 1969 pour protester contre l'invasion et l'occupation de son pays par les troupes du pacte de Varsovie. La cérémonie, organisée en lien avec la Journée nationale de la Résistance, doit avoir lieu le dimanche 27 mai en présence de l'ambassadeur tchèque en France, selon le bulletin municipal de la ville.

Dans son numéro du 15 mai dernier, l'article présente Jan Palach comme "le vrai rebelle de mai 68" et parle "d'une action spectaculaire" pour qualifier son geste. Il s'agit de rendre hommage à ce "jeune tchécoslovaque qui s'est suicidé publiquement pour protester contre la dictature communiste et l'invasion de son pays", peut-on encore lire.

Auteur: Pierre Meignan