La police a arrêté à Prague neuf réfugiés somaliens avec de faux passeports

Dans la journée de samedi,la police étrangère a arrêté à la gare routière de Florenc à Prague neuf réfugiés originaires de Somalie avec de faux passeports. Composé de trois femmes et six hommes, le groupe avait l’intention de se rendre en Europe occidentale. Les policiers sont à l’heure actuelle en train de vérifier leur identité. Dans le cas où les réfugiés auraient fait une demande d’asile dans un des Etats Schengen par le passé, ils seraient susceptibles d’y être envoyés. C’est le porte-parole de la police de Prague, Jan Daněk, qui a révélé l’information. Le groupe de réfugiés est également soupçonné de falsification de documents publics, infraction pour laquelle ils encourent jusqu’à trois ans de prison.