La police tchèque envisage de tolérer les taux minimum d’alcool dans le sang des chauffeurs

Selon le journal Lidové noviny la police tchèque cherche une possibilité pour tolérer un minimum d’alcool dans le sang des chauffeurs. Jusqu’à présent la loi ne tolère aucune présence d’alcool dans le sang. Selon le journal le seuil de tolérance pourrait être poussé jusqu’à 0,24 pour mille ce qui et un taux que normalement un homme adulte a dans le sang après avoir bu une bière. Aujourd’hui déjà un taux d’alcool si bas dans le sang des chauffeurs est toléré dans la majorité des cas par la police si le chauffeur n’avoue pas avoir bu de l’alcool avant le voyage.

Auteur: Anna Kubišta