La République tchèque refuse d'adhérer au pacte budgétaire européen

La Grande-Bretagne et la République tchèque ont refusé d'adhérer au pacte de responsabilité budgétaire adopté par le sommet de l’Union européenne à Bruxelles. Selon le président du Conseil européen, Hermann Van Rompuy, les autres 25 pays membres de l’Union ont promis de signer ce document. La Tchéquie pourrait cependant encore revoir sa position et se joindre plus tard aux signataires du document. Le premier ministre tchèque, Petr Nečas, explique que l’une des raisons du refus tchèque de signer le document est l’attitude négative du président Václav Klaus. Ce dernier a déjà refusé de signer la ratification du pacte. Le premier ministre déplore également que le pacte ne donne pas à la République tchèque la possibilité de participer à tous les sommets de l’Union dans les conditions égales à celles des pays de la zone euro et de participer aussi aux décisions de ces sommets. Le projet de pacte de responsabilité budgétaire est une réaction à la crise financière qui frappe notamment les pays de la zone euro.

Auteur: Anna Kubišta