La République tchèque reste en récession : nouvelle contraction du PIB au 3e trimestre

Pour le cinquième trimestre consécutif, la République tchèque a enregistré une contraction de sa croissance économique entre juillet et septembre derniers. Selon les chiffres communiqués ce jeudi par l’Office tchèque des statistiques, le PIB a connu une baisse de sa croissance de 0,3 % par rapport au deuxième trimestre. Il s’agit également d’une contraction de -1,5 % par rapport à l’année dernière. Jamais depuis seize ans, l’économie tchèque ne s’était trouvée dans une situation si préoccupante. La faible demande, marquée notamment par une baisse des investissements dans le bâtiment, la production industrielle et les transports, ainsi que la faible consommation des ménages, est à l’origine de cette récession.