La République tchèque va retirer une partie de ses troupes stationnées en Afghanistan

La République tchèque entend réduire le nombre de ses soldats opérant en Afghanistan. Environ 200 soldats quitteront donc l’Afghanistan durant la seconde moitié de l’année 2012. D’ici-là, la République tchèque aura également retiré son escadron d’hélicoptères et son groupe de forces spéciales. C’est ce qu’a annoncé, ce mercredi, à Prague, le chef d’Etat-major de l’Armée tchèque, Vlastimil Picek. 720 soldats tchèques opèrent actuellement en Afghanistan. Le mandat adopté par le Parlement donne à l’armée la possibilité d’envoyer jusqu’à 640 soldats en Afghanistan l’année prochaine. Récemment, le président américain Barack Obama avait annoncé le retrait d’ici à l’été 2012 de 33 000 soldats, soit le tiers des forces américaines stationnées en Afghanistan. Suite à cette annonce, le Premier ministre Petr Nečas avait indiqué que la République tchèque en sa qualité de membre de l’OTAN se comporterait comme un allié fiable.