La situation dans les localités socialement défavorisées ne s’améliore pas

Le nombre de ghettos augmente en République tchèque, tout comme celui de leurs habitants en situation de détresse. Selon le rapport pour le gouvernement relatif à l’application de la stratégie de lutte contre l’exclusion élaborée par l’agence en charge de l’intégration sociale, les conditions de sécurité, d’emploi et de logement ne se sont nullement améliorées ces quatre dernières années dans les localités pauvres et leurs alentours. Cette stratégie, qui portait sur la période 2011-2015, avait été adoptée par le gouvernement il y a quatre ans. Sur les 71 mesures qu’elle comptait, seules 44 ont été complètement ou partiellement remplies, ont constaté les auteurs.