La société tchèque de vaccinologie s’inquiète de la politisation de la campagne de vaccination

La société tchèque de vaccinologie a fait part de son inquiétude à propos d’une politisation de la campagne de vaccination contre la grippe porcine. C’est ce qu’a déclaré le secrétaire scientifique de la société, Roman Chlíbek, qui estime que les médias payent trop d’attention aux opposants du vaccin. « On a donné l’impression à la population que les experts ne savent pas si le vaccin est sûr ou non, ou s'il n'y a pas de menace de la grippe ». « Le problème est considérablement politisé et les tentatives de gagner des points politiques conduit à des déclarations incorrectes, mais malheureusement, une grande partie du public l’a accepté », a-t-il ajouté. Selon lui, le vaccin est sur puisqu’il a déjà été admis à des millions de personnes. Surtout, il engage les gens à mettre de côté la politique et les « arguments absurdes » pour prendre des décisions uniquement en fonction de leur santé. Ce mardi 1er décembre, la République tchèque a déploré sa douzième victime de la grippe A. Les experts dénombreraient 100 000 personnes infectés dans le pays.