La Tchéquie va voter contre le pacte mondial de l'ONU sur les migrations

La République tchèque va voter contre le pacte mondial de l'ONU sur les migrations lors de l'Assemblée générale des Nations unies mercredi. C'est ce qui a été décidé ce lundi en conseil des ministres. Auparavant, les diplomates tchèques avaient pourtant reçu des instructions pour s'abstenir lors de ce scrutin. C'est le Premier ministre Andrej Babiš (ANO) qui a demandé à ce que la République tchèque vote finalement contre ce texte dont l'objectif est de faciliter la coopération internationale sur la résolution des problématiques liées aux phénomènes migratoires.

Le pacte mondial a été approuvé la semaine passée à Marrakech par 164 Etats. Des pays l'ont cependant refusé. Outre la République tchèque, les Etats-Unis, l'Autriche ou la Hongrie figurent parmi eux. Prague estime que le texte ne fait pas la distinction entre les migrations légales et illégales.

Auteur: Pierre Meignan