Le chef des Chrétiens-démocrates démissionera si le parti échoue aux élections

Cyril Svoboda, président du Parti chrétien-démocrate (KDU-ČSL), a indiqué dimanche à la télévision Prima qu'il démissionnerait de son poste si sa formation ne parvenait pas à être représentée à la Chambre des députés lors des prochaines élections législatives prévues le printemps prochain. Il lui faudra pour cela dépasser la barre des 5%. Pour l'instant les sondages estiment que le KDU-ČSL fera un score autour de cette limite. Le parti doit faire face cette année à la concurrence de la nouvelle formation TOP 09, créée par l'un des anciens leaders du KDU-ČSL, Miroslav Kalousek.