Le gouvernement propose le suffrage universel pour l’élection présidentielle

Le gouvernement propose d’introduire dans la Constitution tchèque un article selon lequel le président de la République serait élu au suffrage direct par les citoyens. D’après le ministre de la Justice, Jiří Pospíšil, les modalités détaillées de l’élection présidentielle devraient être stipulées par une nouvelle loi électorale qui serait élaboré après l’adoption du principe du suffrage direct par les deux chambres du Parlement.