Le gouvernement repousse sa décision concernant la retraite anticipée des mineurs

Le gouvernement, réuni en conseil des ministres ce jeudi à Brno, n'est pas parvenu à s'entendre sur la proposition du ministère du Travail de permettre aux mineurs de partir cinq années plus tôt que les autres travailleurs à la retraite. C'est la quatrième fois que la coalition gouvernementale se penche pourtant sur ce projet justifié par les régimes spéciaux des retraites existant dans les pays voisins et par la fermeture prochaine d'un certain nombre de mines. La réforme est demandée par les syndicats de mineurs qui expliquent également que beaucoup de mineurs, dont la santé est dégradée, ne parviennent même pas jusqu'à l'âge de départ à la retraite. Pour le ministre des Finances, le milliardaire Andrej Babiš (ANO), il conviendrait d'associer davantage de propriétaires de sociétés minières à ce projet.

Auteur: Pierre Meignan