Le leader du parti ANO et ministre des Finances Andrej Babiš demande une protection policière

Président du parti ANO et ministre des Finances, a demandé une protection policière. Sa demande fait suite à divers incidents qui ont menacé sa sécurité. Toutefois, Andrej Babiš n'a pas voulu donner davantage de détails. La demande a été déposée au ministère de l'Intérieur. Personnalité politique en laquelle les Tchèques affirment avoitr le plus confiance selon les derners sondages, Andrej Babiš estime pouvoir bénéficier de cette sécurité policière, car il serait, selon lui, plus vulnérable que le Premier ministre, le ministre de la Justice ou le chef de la diplomatie, qui ont droit à cette protection rapprochée. L'année dernière, Andrej Babiš et d'autres ministres ont été les cibles de courriers contenant du poison.

Auteur: Anna Kubišta