Le MAE tchèque réfute les allégations d’Alexandre Loukachenko sur un « téléguidage » de l’étranger

Le chef de la diplomatie tchèque Tomáš Petříček a réfuté les allégations d’Alexandre Loukachenko, qui a affirmé, lundi, que les manifestations de la veille contre sa réélection étaient « téléguidées » depuis l’étranger. Le président biélorusse a en effet mis directement en cause la République tchèque, le Royaume-Uni et la Pologne.

Dans la nuit de dimanche, des milliers de partisans de l'opposition se sont rassemblés dans la capitale, Minsk, et plusieurs villes de Biélorussie pour protester après l’annonce d’un premier sondage donnant Loukachenko vainqueur à une immense majorité. Des manifestations qui ont été sévèrement réprimées par les forces de l’ordre.

Auteur: Anna Kubišta