Le maire de Prague a été placé sous protection policière

Le maire de Prague Zdeněk Hřib, membre du Parti pirate, a été placé sous la protection de la police et a l’obligation de ne pas emprunter les transports en commun, comme il en a l’habitude. La municipalité n’a pas précisé la raison de ces mesures, annoncées mercredi, pas plus que leur durée.

Néanmoins, dans la seconde moitié du mois de mars, la police avait arrêté un homme qui avait menacé Zdeněk Hřib suite aux mesures prises anfin d’enrayer l’épidémie de coronavirus. Suite à cela, le maire, marié et père de trois enfants, avait déposé une plainte après avoir fait savoir qu’il était suivi et observé jusque chez lui.

« Pour des raisons de sécurité, monsieur le maire ne peut pas utiliser les transports en commun qu’il utilisait quotidiennement. Il doit se rendre au travail en voiture », a expliqué sa porte-parole et conseillère.