Le maire de Prague : Les départs de médecins ne nuiront pas aux soins médicaux d’urgence

Selon le maire de Prague Bohuslav Svoboda les départs massifs de médecins ne menaceront pas les services d’urgence dans les hôpitaux pragois. D’après le maire 10,6 % des médecins hospitaliers de Prague ont déjà donné leurs démissions. Au total presque 3800 médecins hospitaliers tchèques ont décidé de démissionner pour appuyer leurs revendications salariales. Selon le maire, les départs massifs se manifesteront cependant dans certains services notamment dans ceux de neurologie et d’anesthésiologie. Pour assurer les soins hospitaliers il faudra procéder à des transferts de médecins entre hôpitaux. Un centre de coordination qui permettra de mieux organiser ces transferts sera créé par la Municipalité de Prague.

Auteur: Václav Richter