Le ministère de l'Intérieur critiqué pour mauvaise gestion de fonds européens

Le ministère tchèque de l'Intérieur est accusé de mauvaise gestion de fonds européens pour un montant total de 390 millions de couronnes (environ 14,4 millions d'euros). Comme la Cour des comptes (NKÚ) l'a annoncé lundi, un certain nombre d'irrégularités ont été mises en évidence dans plusieurs projets visant à instituer un système central de communication électronique (financé à 85% âr l'UE) dans les années 2008-2014. Dans plusieurs cas, les procédures d'appels d'offres pour les principaux contrats n'ont pas été respectées et des retards de plusieurs années ont été constatés. Prague pourrait avoir à rembourser l'argent à Bruxelles. Des critiques ont également été formulées sur la collaboration du ministère avec la Poste. Le ministère a rejeté les critques et indiqué que tout avait été validé par le gouvernement et par le Bureau de protection de la concurrence.