Le ministère des Finances revoit à la hausse sa prévision de croissance pour 2016

Le ministère des Finances a revu à la hausse sa prévision de croissance de la République tchèque pour cette année. Il attend désormais une augmentation du PIB tchèque de l’ordre de 2,4 %, soit deux dixièmes de point de plus que lors de la précédente évaluation en juillet dernier. C’est ce qui ressort d’un nouveau rapport sur les prévisions macroéconomiques, publié ce lundi. L’an prochain, le ministère table sur une croissance du PIB de 2,5 %. Le déficit des finances publiques devrait lui représenter 0,2 % du PIB en 2016 et 2017. Pour rappel, la Commission européenne prévoit une croissance économique de l’ordre de 2,2% pour la République tchèque cette année, et de 2,6% en 2017.