Le ministre de la Santé veut lutter contre l’obésité infantile

Plus d’un enfant sur cinq, âgé entre 11 et 15 ans, souffre soit de surpoids soit d’obésité en République tchèque, des chiffres qui augmentent d’année en année, a déclaré le ministre de la Santé Adam Vojtěch (ANO) à l’occasion de la Journée internationale de l’obésité, mercredi. Si cette catégorie d’âge consomme aujourd’hui davantage de fruits et légumes et moins de sucreries, le problème principal reste le manque d’exercice physique, a-t-il estimé, s’appuyant sur une étude de 2018 réalisée dans 230 écoles auprès de plus de 13 000 enfants dans 14 régions du pays.

Adam Vojtěch s’est exprimé mercredi dans le cadre d’un événement organisé à l’Université Charles, pour la promotion de l’exercice physique comme moyen de lutte contre l’obésité. Les visiteurs pouvaient à cette occasion faire mesurer leur tension ou leur taux de glycémie ou recevoir des conseils pour une meilleure hygiène de vie.

Auteur: Anna Kubišta