Le ministre Martin Bursík, chargé de négociations sur les centrales d’épuration en République tchèque

Le ministre tchèque de l’Environnement Martin Bursík a obtenu du gouvernement le mandat pour mener les négociations avec la Commission européenne sur les centrales d’épuration et la canalisation en République tchèque. Selon une directive européenne la Tchéquie devrait construire avant 2010 dans les communes de plus de 2000 habitants les centrales d’épuration des eaux résiduaires et la canalisation. Il s’avère cependant depuis quelque temps déjà que le projet a pris un retard considérable et ne sera pas réalisé avant cette date. Les négociations avec la Commission européenne doivent éviter d’éventuelles sanctions contre la République tchèque.

Auteur: Václav Richter