Le nombre de Tchèques fiers de leur pays est en baisse

Le nombre de Tchèques fiers de leur nationalité est le plus faible depuis 1998. Selon un sondage réalisé par l’agence STEM, 66 % des personnes interrogées se déclarent fières d’être tchèques. Il s’agit d’une baisse semblable par rapport à l’année dernière, où leur nombre représentait 79 % de la population. Le nombre de Tchèques ressentant une appartenance à l’Europe a également baissé de 9 points pour s’élever également à 66 %, soit le chiffre le plus faible depuis 2005, un an après l’adhésion du pays à l’UE.