Le Parlement européen appelle la République tchèque à ratifier la Convention d’Istanbul

Les députés européens ont appelé aujourd’hui la République tchèque et cinq autres Etats membres (la Slovaquie, la Hongrie, la Bulgarie, la Lettonie et la Lituanie) a ratifier sans délai la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, dite Convention d’Istanbul. En effet, bien que la République tchèque a signé la convention en mai 2016, le document doit être ratifié par le Parlement et le Sénat tchèques, et signé par le président de la République pour entrer en vigueur.

« Je voudrais savoir pourquoi certains pays d’Europe sont silencieux sur ce traité et si ces pays sont vraiment attachés aux valeurs de l’UE », a demandé la députée européenne italienne Isabella Adinolfi (Parti populaire européen). « Vos excuses ne sont pas tenables », a quant à elle déclaré la députée européenne française Chrysoula Zacharopoulou (Renew Europe) aux pays qui ne respectent pas encore la convention.