Le Partenariat oriental reste un projet prioritaire pour le Groupe de Visegrád

Projet de l’Union européenne visant au rapprochement avec les pays voisins d’Europe de l’Est, le Partenariat oriental doit être adapté à la dégradation de la situation dans la région en raison notamment du conflit en Ukraine. C’est ce qu’a déclaré le chef de la diplomatie polonaise, Witold Waszczykowski, à l’issue de la réunion avec ses homologues du Groupe de Visegrád (V4 – Hongrie, Pologne, République tchèque et Slovaquie) mercredi à Varsovie. Le commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne, Johannes Hahn, a participé à cette réunion. Witold Waszczykowski a rappelé à cette occasion que le Partenariat oriental constituait une priorité pour le V4. Un sommet consacré au projet est prévu à Bruxelles à l’automne prochain. Selon le ministre tchèque, Lubomír Zaorálek, les infrastructures de transport et énergétiques ont été au centre des discussions.