Le parti civique-démocrate ODS rejette l’ultimatum de TOP 09 sur l’adoption du Pacte budgétaire européen

Le parti civique-démocrate ODS a rejeté ce jeudi l’ultimatum posé par le parti TOP 09 en vue du nouvel accord de coalition gouvernemental. Le parti conservateur TOP 09 a en effet conditionné sa signature à ce texte au fait que ses partenaires au gouvernement, les partis de droite ODS et LIDEM, acceptent que la République tchèque adhère au Pacte budgétaire européen, un accord contraignant les pays à respecter la rigueur budgétaire sous peine de sanctions automatiques. Le comité directeur du parti ODS a estimé qu’accepter ce pacte n’avait pas de sens pour le moment et qu’il faudrait attendre la tenue d’un référendum sur l’adoption de l’euro pour ensuite y songer. La formation ODS espère tout de même que son partenaire TOP 09 signera le nouvel accord de coalition. Le parti conservateur de Karel Schwarzenberg et Miroslav Kalousek avait indiqué que le gouvernement pourrait continuer à travailler sans cet accord.

Auteur: Pierre Meignan