Le parti des Affaires publiques pose ses conditions et suscite la critique

Le parti des Affaires publiques pose ses conditions quant une possible coalition gouvernementale avec l'ODS et TOP 09. Radek John demande le respect de plusieurs de ses priorités électorales, comme la lutte contre la corruption ou le transfert de 10 millions de couronnes du budget de la Défense vers celui de l'Education nationale. Radek John a précisé qu'il ne céderait pas sur ces points contre des postes de ministre, faisant grincer des dents du côté de ses possibles futurs membres d'une coalition. Le vice-président de TOP 09, Miroslav Kalousek a critiqué Radek John, estimant que "poser publiquement des conditions était très contre-productif" et fermait la voie à toute discussion.

Auteur: Anna Kubišta