Le parti social-démocrate veut une augmentation du salaire du personnel médical

Le parti social-démocrate (ČSSD), membre de la coalition gouvernementale au pouvoir, entend trouver une solution à la situation du secteur de la santé en République tchèque. Il souhaite l'augmentation des salaires des médecins et infirmiers de 10%, une demande formulée dans le manifeste du parti et présentée lors d'un meeting du 1er mai par le Premier ministre et président du parti, Bohuslav Sobotka. La situation de crise du secteur de la santé doit être discutée mardi par la coalition gouvernementale. La Chambre tchèque des médecins l'a appelée à mettre en place un plan de sauvetage pour le secteur. Elle propose entre autres d'augmenter la taxe sur le tabac et l'alcool, estimant que si le prix du paquet de cigarettes augmentait de 5 CZK, le secteur de la santé pourrait engranger 5 millions de couronnes de plus par an, compensant ainsi la suppression des frais de régulation obligatoires.

Auteur: Anna Kubišta