Le Premier ministre Bohuslav Sobotka : il existe un soutien réciproque entre le président Zeman et le ministre Babiš

Dans un entretien paru dans l’édition de samedi du quotidien Právo, le Premier ministre social-démocrate Bohuslav Sobotka a déclaré qu’il existait, selon lui, « un pacte de partage du pouvoir » entre le président de la République Miloš Zeman et le vice-Premier ministre et ministre des Finances Andrej Babiš, dont les supposés délits fiscaux ont provoqué l’actuelle crise politique en République tchèque. Une information rejetée par le porte-parole du président, Jiří Ovčáček. Le ministre et président du mouvement ANO Andrej Babiš, quant à lui, a réagi en indiquant que le Premier ministre ne respectait pas l'accord de coalition conclu par trois partis gouvernementaux (le parti social-démocrate, ANO et les chrétiens-démocrates). Souhaitant d’abord la démission son cabinet, à cause d’importantes évasion fiscales imputées à Andrej Babiš, Bohuslav Sobotka a finalement décidé de retirer la démission et de demander le renvoi du ministre Babiš.