Le président de la République a refusé d'accorder sa grâce à l’ancienne procureur communiste

Le président de la République, Václav Klaus, a refusé d'accorder sa grâce à l'ancienne procureur sous le régime communiste, Ludmila Brožová-Polednová. Le recours en grâce a été déposé pour des raisons humanitaires par la procureur générale de la République, Renata Vesecká. L'ancienne procureur, âgée de 86 ans, a été condamnée à six ans de prison ferme pour sa participation au procès contre la politicienne démocratique Milada Horáková, condamnée à mort dans les années 1950.