Le président de la République et le président du Sénat à propos du Traité de Lisbonne

Le président de la République, Václav Klaus, a reçu, ce mardi, le président du Sénat, Přemysl Sobotka. La position du Sénat lors de la ratification du Traité de Lisbonne dépendra de la décision de l'Irlande qui l'a refusé lors d'un référendum au mois de juin. D'après Přemysl Sobotka, les Irlandais ont lancé un signal clair et on peut dire que le Traité est pratiquement mort. Václav Klaus est resté sur ses positions, selon lesquelles après le "non" de l'Irlande, il est impossible de continuer dans le processus de ratification. Le président tchèque est l'un des rares politiciens européens qui ait déclaré sa satisfaction du refus irlandais.

Auteur: Václav Richter