Le projet d’amendement imposant les produits alimentaires tchèques dans les commerces sera encore débattu à la Chambre des députés

La Chambre des députés a débattu, en troisième lecture, du projet d’amendement à la loi sur les produits alimentaires, selon lequel les rayons des magasins d’alimentation en République tchèque devraient être composés pour au moins 55% de produits d’origine tchèque à compter de l’année prochaine. Une part qui augmenterait ensuite chaque année pour parvenir à un taux de 85% en 2027.

Après un long débat, les députés ont n’ont finalement pas procédé au vote, mais ils ont renvoyé le projet d’amendement pour examen en deuxième lecture. La commission parlementaire de l’agriculture veut encore y apporter des changements. Proposé par une vingtaine de députés de tous les partis politiques représentés à la Chambre, le projet d’amendement est critiqué, entre autres par la Chambre de commerce de République tchèque.