Le radar américain au programme de la rencontre des présidents Dmitri Medvedev et Barack Obama

A la veille des discussions entre le président américain Barack Obama et son homologue russe Dmitri Medvedev qui auront lieu ce lundi à Moscou et qui devraient aboutir à un accord cadre sur la réduction des armées stratégiques qui remplacerait le traité Start1, la presse tchèque pose la question du bouclier antimissile américain en Europe prévoyant l’installation d’une station radar sur le sol tchèque. Lidové noviny cite les paroles de Michael McFaul, directeur du département russe du Conseil de sécurité américain, qui a démenti tout marchandage autour de la défense antimissile et l’élargissement de l’OTAN en direction de l’Est, à l’Ukraine et la Géorgie. Selon l’agence ITAR-TASS qui se réfère à une interview de Dmitri Medvedev à la presse italienne, le président russe a estimé que la Russie et les Etats-Unis pourraient parvenir à une solution en ce qui concerne l’implantation des éléments du bouclier que Moscou refuse résolument.