Le Sénat a rendu hommage aux victimes de l’Holocauste

A l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, un rassemblement s’est tenu dans le bâtiment du Sénat à Prague. Le président du Sénat, Milan Štěch, a rappelé que l’holocauste était « le pire exemple d’intolérance ». Dans son discours adressé non seulement à des représentants politiques mais aussi au vétéran de la Seconde guerre mondiale, Pavel Vranský, ainsi qu’au président de la Fédération des communautés juives en République tchèque, Petr Papoušek, Milan Štěch a notamment déclaré « que la culture européenne doit être la culture de la tolérance, mais ne doit pas toléré ceux qui prêchent la haine religieuse ou raciale ».

La Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste commémore la libération du camp de concentration d’Auschwitz en Pologne qui a eu lieu le 27 janvier 1945 et où plus d’un million de personnes ont trouvé la mort.