Le Sénat appelle le cabinet tchèque à la retenue dans les négociations sur la constitution européenne

Le Sénat, chambre haute du Parlement tchèque, a appelé le gouvernement tchèque à la retenue lors des négociations sur la constitution européenne. Selon le Sénat le cabinet devrait respecter les résultats des référendums français et hollandais et l'opinion mitigée des Tchèques sur la constitution européenne qui ne lui donne pas un mandat suffisant pour une attitude radicale sur cette question. Les partis de la coalition gouvernementale tchèque envisagent d'organiser le référendum sur la constitution simultanément avec les législatives en juin 2006.

Auteur: Václav Richter