Le Sénat tchèque n’adoptera le Traité de Lisbonne qu’au mois d’avril

Il semble probable que le Sénat tchèque n’adoptera le Traité de Lisbonne qu’au mois d’avril prochain. La discussion de ce Traité ne peut avoir lieu, d’après les sénateurs qu’après l’accord du Sénat et de la Chambre des députés sur le passage des compétences nationales à Bruxelles. En plus de cela, les sénateurs désirent que la ratification du Traité de Lisbonne soit liée au soutien de la Chambre des députés à l’implantation du radar américain en Tchéquie.