Le Service de renseignements de sécurité (BIS) aurait démasqué et expulsé trois espions russes

Le Service de renseignements de sécurité (BIS) aurait ces derniers temps démasqué trois espions russes à Prague, qui auraient été discrètement invités à quitter la République tchèque. C'est ce qu'écrit l'hebdomadaire Respekt en s'appuyant sur une source gouvernementale. La diplomatie tchèque, par crainte d'une escalade de la tension avec Moscou, a décidé de ne pas expulser les personnes concernées mais de ne pas prolonger leur titre de séjour. L'hebdomadaire écrit qu'en guise de représailles, les autorités russes ont refusé de fournir des visas de travail à deux employés tchèques de l'ambassade tchèque à Moscou. Déjà en 2009, deux Russes soupçonnés d'espionnage dans les domaines de l'énergie nucléaire et de l'industrie pétrolière avaient été expulsés de Prague.

Auteur: Pierre Meignan