Le sommet de Pékin avec 17 pays d’Europe centrale et de l’Est annulé

Le sommet 17+1 qui devait réunir les représentants de dix-sept pays d'Europe centrale et orientale et de la Chine à Pékin en avril prochain a été annulé, informe ce samedi l’agence de presse ČTK, en raison de l’épidémie de coronavirus. La République tchèque devait être représentée par son président Miloš Zeman et le vice-Premier ministre Jan Hamáček.

Initialement, Miloš Zeman, souvent critiqué pour ses positions pro-chinoises, avait déclaré qu’il ne participerait pas à ce sommet en raison des promesses non tenues par la Chine et des investissements insuffissants de celle-ci en République tchèque. Il avait finalement changé d’avis et avait même indiqué, en début de semaine, qu’il prévoyait à son retour de Pékin de passer sa mise en quarantaine au château de Lány (Bohême centrale), résidence traditionnelle du chef de l’Etat.