Les archives de l’agent du KGB élucident la présence secrète du KGB sur le territoire tchèque

La récente ouverture des archives de l’ancien agent du KGB Vassili Mitrokhine en Grande-Bretagne permet une meilleure compréhension par les historiens tchèques des activités des services secrets soviétiques sur le territoire tchécoslovaque. Concrètement, selon les documents révélés, le KGB disposait de 27 agents secrets en Tchécoslovaquie entre 1968 et 1969. Dans les rapports d’activité, ceux-ci se félicitent notamment d’avoir empêché que d’autres suivent l’exemple de Jan Palach, l’étudiant qui s’est immolé par le feu un an après l’invasion des chars soviétiques, en 1969.