Les associations roms souhaitent être représentées au sein du gouvernement

La direction des associations roms de République tchèque souhaiterait que le cabinet du Premier ministre dispose d'une représentant de la communauté rom pour gérer l'agenda de la minorité dans le pays. C'est ce que le président des associations roms, Vladimír Galbavý a déclaré vendredi à la sortie d'une réunion avec les responsables du respect des droits de l'homme en République tchèque. Une réunion de travail est également prévue avec le Premier ministre Petr Nečas (ODS) le 11 juin prochain.

Auteur: Paul Bauer