Les chrétiens-démocrates et le ministre Tomáš Julínek n’ont pas trouvé un compromis sur la réforme de la santé

Les délégués du Parti chrétien démocrate KDU-ČSL et le ministre tchèque de la Santé Tomáš Julínek n’ont pas trouvé un compromis sur la réforme du système de la santé publique en République tchèque. Ils demandent que les projets de Tomáš Julínek soient analysés par les experts de leurs partis avant d’être soumis au cabinet. La même revendication a été formulée aussi par le Parti des Verts tchèque. Le ministre envisageait de soumettre au cabinet, ce mercredi, les projets de lois sur les soins médicaux, sur le service d’urgence et sur l’assurance maladie, initiative qui est maintenant mise en cause par les chrétiens-démocrates accusés par Tomáš Julínek de mener une politique d’obstruction.

Auteur: Václav Richter