Les employeurs de personnes handicapées seront contrôlés plus sévèrement

Le ministère du Travail et des Affaires sociales a décidé de contrôler plus rigoureusement les ateliers et les entreprises qui emploient des personnes handicapées. D’après le ministre Petr Nečas, certains employeurs pourraient garder une partie de l’argent que l’Etat leur paie pour les salaires des handicapés. Une récente série de contrôles s’est terminée par la poursuite en justice d’un patron de la région de la Bohême du Nord.